Luigi Castiglioni assume dans ses créations les racines françaises de la reliure d’art. Sa structure fétiche est en effet la pleine reliure cousue sur cinq ficelles, au décor original et ceinte par sa chemise et son étui galbé. Musicologue de formation, relieur d’abord autodidacte, il s’est perfectionné auprès de grands maîtres avant d’enseigner ponctuellement lui-même au États-Unis. La vérité de sa vocation, son inspiration généreuse et la plasticité de sa technique en font un des créateurs de reliures les plus féconds aujourd’hui. Il a participé à la XXVème exposition “Éphémère” organisée par Les Amis de la Reliure Originale (ARO) le 4 octobre 2018 à la Mairie du VIème arrondissement de Paris.

Né le 28 septembre 1968 à Rimini (Italie), Luigi Castiglioni y a fondé son atelier Legatoria Anonima Amanvensis en 1999.
Depuis 2005 il se consacre exclusivement à la création.

Expérience

Luigi Castiglioni a relié plusieurs fois l’ensemble des livres de François-Louis Schmied. Son premier vocabulaire plastique, nourri par l’Art Déco, l’a poussé à des innovations techniques sur la texturation des cuirs, l’intégration de matériaux solides, le titrage traditionnel, la dorure sur tranches, le travail des mosaïques, la laque, etc. Depuis 2014, il s’est davantage tourné vers la bibliophilie moderne et contemporaine avec ce que cela suppose de purification — notamment dans les proportions du corps d’ouvrage et la couvrure en veau box.